Mûrir en Christ pour hériter avec Le Pasteur Marcello Tunasi touchez l'image s'il vous plait

Rédigé le 13/08/2019
Marcello tunasi Ministries


ÉGLISE LA COMPASSION | LIMETE

11e Jour / 27 Matins de prière
Orateur : Pasteur Marcello Jérémie TUNASI
" Mûrir en Christ pour hériter"

Galates 4: 1-2

Mûrir en Christ parle de la croissance spirituelle. Il y a une différence entre la croissance physique, intellectuelle, sociale et la croissance spirituelle, nous pouvons être physiquement mûr mais spirituellement non mûr.

Nous voyons cet exemple dans l'histoire de David: lorsque Samuel va chez Isaïe, il veut choisir Eliab mais Dieu a choisi David parce que ce dernier était mûr en Esprit.

Pour un homme de Dieu, il doit chercher que la condition d'être à côté de lui, il faut être spirituel et non vieux, riche ou érudit, mais s'ils sont les deux, c'est merveilleux mais la base doit être la spiritualité.

Le docteur Nicodème ne comprenait pas la Parole mais il était un docteur de la Parole. Il faudrait donc qu'un érudit s'humilie pour recevoir la révélation des choses spirituelles.

On peut être socialement mûr mais spirituellement non mûr. La Bible nous montre l'exemple du pharaon qui était socialement élévé mais lorsqu'il fallait interpréter le songe, il avait besoin d'un prisonnier, Joseph.   1 sam 25:2-3: Nabal était celui qui nourissait toute la maison, il prenait en charge tout mais Abigail qui dependait d'elle, était sage. "On ne garde pas les gens à l'église en les donnant des postes mais en les enseignant."

Donc tout ce qui précède nous fait comprendre que la maturité spirituelle est elevée au dessus de toutes les autres maturités. Lorsque nous avons la maturité spirituelle, nous avons beaucoup mais nous pouvons ajouter les autres, c'est ça l'équilibre!

En parlant de Christ, c'est une révélation, un appel, une dimension, une autorite, une onction, ce n'est pas d'abord un nom.
Par contre Jésus est un nom commun chez les juifs et Christ est le oint donc bibliquement il faut dire Jésus-Christ car le Christ vient faire la différence avec les autres Jésus. Nous avons cru en Jésus-Christ pas seulement en Jésus car c'est le Christ qui est le oint, le Fils de Dieu et Dieu. Entre sa naissance et l'effectivité de son ministère, il était déjà le Christ mais il a patienté.

Qu'est-ce que cette patience nous enseigne:
-il faut accepter le temps de l'anonymat.
-Il faut accepter de paraitre dans son temps.
-C'est accepter d'être présenté par un autre qui est moins que toi.
-Jésus-Christ a attendu trente ans sans crier sa divinité car il attendait le temps.
-Jésus-Christ s'est fait baptiser. Il nous enseigne par cela que le baptême est important car lui, le maître l'a fait. Il faut accepter de se baptiser, Jean voulait refuser le baptême à Christ mais celui-ci a insisté. Le baptême d'eau est très important, il vient juste après la conversion. Et lorsqu'un chrétien est baptisé, il prend au sérieux sa vie chrétienne, il entre dans une vitesse spirituelle. Jésus-Christ a vécu dans l'anonymat jusque le jour où il a été baptisé, il est entré dans sa destinée, et en acceptant de se faire baptiser, vous entrez dans votre destinée.

"Être aspergé n'accomplit pas la Parole, il faut être immergé."

Cela enseigne aussi qu'il faut accepter être fort mais être soumis, être capable mais attendre le temps de manifester sa capacité, être capable de tout faire mais accepter de s'entourer.

Que Dieu nous bénisse!