Mûrir en Christ pour hériter avec Le Pasteur Marcello Tunasi touchez sur L'image s'il vous plait

Rédigé le 15/08/2019
Marcello tunasi Ministries


ÉGLISE LA COMPASSION / LIMETE

15e Jour / 27 Matins de prière

Orateur : Pasteur Marcello Jérémie TUNASI

" Mûrir en Christ pour hériter "

(Galates 4 : 1-7; Hébreux 9:16-17; Jean 3:5-6; Marc 10, 28-30)

L'héritage a deux dimensions, juridique et biologique. 

• Dans la dimension juridique, il y a le patrimoine qu'un mort lègue à un(e) héritier (ère). 
• Dans le monde spirituel, les fils et filles de DIEU ont un patrimoine, car Dieu est Tout-Puissant. Jésus-Christ, mort sur la croix, est devenu Homme. C'était une stratégie de Dieu pour que l'Homme puisse hériter, car sans décès, il n'y a pas d'héritage à posséder.

Pourtant, on ne crucifie pas un esprit, mais une chair, et Christ est devenu expressément Homme pour être crucifié afin de respecter le principe de l'héritage juridique. Sa mort a été attestée par le soldat romain, et même lorsqu'il ressucite, il brandit les marques sur ses mains afin d'attester sa crucufixion. 

Contrairement au diable, l'Homme ne peut rien hériter de lui, car il n'est jamais mort, et ne mourra jamais. Il n'est donc pas dans le respect du principe de l'héritage, mourir pour léguer. 

L'autre condition pour hériter, est qu'il doit être un bénéficiaire de l'héritage, et Christ nous a adopté, nous sommes devenus co-héritiers de Christ.

Il n'y a pas que le droit en Esprit, il y a aussi le droit biologique en esprit. En droit pour hériter, il faut qu'il y ait mort d'Homme. Mais dans la biologie, il faudrait avoir les gènes. À ce stade, point besoin que le testataire puisse mourir, l'héritage se fait de son vivant. 

De la même manière qu'en naissant, l'Homme possède les gènes de ses parents. Aussi, lorsque l'Homme naît de nouveau en Christ, il a l'Esprit de Dieu en lui qu'il acquière par principe de nouvelle naissance. 

Ainsi, avant, l'Homme pouvait vivre dans le péché facilement, mais aujourd'hui, cela devient difficile, impossible, car il a la nature de DIEU en lui pour vivre dans la sainteté, dans la foi. Le problème du chrétien actuel est qu'il ne connait pas et/ou n'a pas assez conscience de son héritage, et le diable travaille à le faire oublier sa dimension biologique en Christ.

"J'ai besoin de la mort pour entrer en possession du testament, j'ai besoin de la vie pour avoir la nature."

Marc 10. 28-30. Christ parle d'un héritage qui est double, un héritage terrestre et un héritage céleste. 

L'héritage terrestre sera toujours accompagné des persécutions afin que l'Homme ait le coeur toujours tourné vers le ciel. Cependant, cela n'annule pas la vérité biblique qui affirme qu'il possédera des biens matériels et terrestres. 

La réligion demande de souffrir sur la terre en attendant le ciel, certes, mais la Bible explique que " nous aurons des richesses terrestres ". Ainsi, il faut aimer cette richesse, mais les yeux doivent rester focus sur le ciel. Il faut éviter la pauvreté sanctifiante, où, au nom de la foi, on refuse de devenir riche sur la terre.

Christ ne s'arrête pas seulement pas à parler de la terre, il parle aussi de la vie éternelle.

Quelques vérités sur la vie éternelle :

1. L'Homme a déjà la vie éternelle. Un chrétien ne meurt pas puisqu'après cette vie, il y a la vie éternelle, il devient immortel.

2. Après la mort, l'Homme ira au paradis pour se reposer, et un jour, il ressucitera au son de la trompette.

3. L'Homme vivra pendant sept ans dans les noces de l'Agneau. Sur la terre, il y aura la tribulation, mais l'Anti-Christ sera arreté, puis, il y aura la transformation de la terre en un endroit parfait lors du millenium. Après mille ans, Dieu va ressuciter tous ceux qui sont morts, et il y aura de ceux qui iront dans le sejour des morts, d'autres dans la nouvelle Jérusalem céleste.

"Si tu as l'héritage terrestre sans le céleste, c'est un échec."

" Si il vous est arrivé de vous dire que c'est difficile de reçevoir votre héritage céleste à cause de toutes les difficultés de la vie, sachez que c'est possible, car Christ est arrivé à vaincre le monde. Là où est passé la tête, là aussi passera le corps. Puisqu'il a vaincu, vous aussi pouvez vaincre. Si Christ, la tête est à la droite du Père, vous également le corps, vous y serez ". 

Il y a un homme au ciel, Jésus-Christ, et s'il survit, nous aussi au ciel nous survivrons au ciel. Tel il est, tel nous sommes.

Que Dieu nous bénisse.


42